Le dimanche 27 septembre 2020 l’Îlot Tison à Poitiers accueillait la 2 édition du village des Alternatives à l’initiative d’Alternatiba. Energie, alimentation, mobilité douce… autant de thématiques au cœur de la transition et à côté desquelles l’habitat écologique avait toute sa place. Retour sur un rendez-vous qui nous fait du bien !

Alternatiba : un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale

Né à Bayonne en 2013, Alternatiba repose sur un double constat :

  • Le dérèglement climatique s’accélère, il touche les populations les plus pauvres de la planète et menace à moyen-terme les conditions de vie sur Terre. 
  • Des solutions existent et sont à portée de main, elles n’attendent que nous. 

Dès 2014, forte de l’écho que l’initiative trouve auprès des citoyens, une dizaine de villages voient le jour en France. Puis plus de 80 rendez-vous Alternatiba sont peu à peu organisés par des groupes locaux sur tout le territoire.

Le collectif poitevin, formé d’associations, de citoyens et d’entreprises s’est mis en place en 2015, lorsqu’ Alternatiba Bayonne a réalisé un tour de France à vélo à la rencontre des acteurs et des initiatives en faveur du changement dans les territoires. En septembre 2017, le premier village des alternatives voit le jour à Blossac et accueille plus de 10000 personnes le temps d’un week-end.

L’alterBative et Alternatiba Poitiers

Déjà présent lors de la première édition, notre coopérative a souhaité renouveler son adhésion à ce rendez-vous local aux côtés d’une quinzaine de structures : 

VG Poitiers, l’Association Végétarienne de France, L214 ethique et animaux, Greenpeace Poitiers, l’ACEVE, Alternative Habitat, Iseau Energie, L’Atelier 19 des Couronneries et le CPIE Seuil du Poitou, l’association Vélocité 86, Le collectif Vélorution.

Ponctué d’animations autour de la mobilité, l’alimentation, l’habitat et l’énergie, l’événement défricheur de Possibles est toujours l’occasion de nouvelles découvertes. Cette édition relève encore le défi avec la présentation de la marmite norvégienne et de dispositifs innovants de phyto-épuration.

L’AlterBative a quant à elle accueilli les festivaliers des Possibles sur un stand dédié à la sobriété énergétique de l’habitat, illustrée par différentes techniques d’isolation. Autour de multiples échantillons d’isolants et d’une maquette de murs isolés en paille, ouate de cellulose ou laine de bois, conçue et réalisée par notre coopérative et Alternative Habitat, nos artisans ont répondu aux questions et demandes de conseils : 

  • Qu’est-ce que le déphasage ?
  • Où se fournir en chanvre ?
  • Quelle quantité mettre en toiture ?
  • Quel isolant peut-on enduire ?
  • Comment lire l’étiquette d’un isolant ?
  • À quoi sert un pare-vapeur ?

Le public a également sollicité l’AlterBative sur nos activités et sur notre modèle d’entreprise artisanale du bâtiment unique dans la Vienne. Si la singularité de notre statut continue d’intriguer, quelques explications auront suffi à rencontrer l’adhésion au travail en scop et aux valeurs qui nous animent.

L’AlterBative, en raison de l’activité de ses artisans et de son modèle social et économique (SCOP-CAE), fait partie des « alternatives pour aller vers une transition énergétique » promues par Alternatiba. Ainsi, cet après-midi de promotion de l’isolation écologique et de l’écoconstruction fut également un temps de rencontres et de convivialité avec d’autres acteurs locaux de la transition sociétale.
Vivement une nouvelle édition de cette Fête des Possibles, sans pluie et sans masque ! Nous reviendrons bientôt avec un village Alternatiba beaucoup plus grand.