Le chèque énergie est reconduit en 2020. Dispositif mis en place en 2018 et renforcé en 2019, le chèque énergie permet, selon vos ressources et la composition de votre ménage, de vous aider à payer vos dépenses d’énergie.

Si la plupart des foyers l’emploie aujourd’hui pour régler leurs dépenses d’électricité, de gaz naturel ou leurs achats de combustibles, il est également possible de l’utiliser pour régler vos travaux de rénovation énergétique.

cheque energie travaux renovation energetique

Vous souhaitez réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre logement ?

Afin de pouvoir régler vos travaux avec le chèque énergie, ils doivent être réalisés par un professionnel certifié “Reconnu garant de l’environnement” (RGE). Le chèque est à adresser directement au prestataire qui se charge des travaux, de l’installation ou de la rénovation.

Quels travaux de rénovation énergétique sont éligibles au chèque énergie ?

Les travaux de rénovation énergétique, comme l’isolation de vos combles ou de votre sous-sol peuvent être réglés avec le chèque énergie. L’installation de chaudières à condensation alimentées au gaz naturel est également concernée.

En étant certifiés RGE, les artisans de notre coopérative peuvent réaliser ces travaux de rénovation énergétique. Nous vous invitons à vous rapprocher d’eux ou de notre coopérative pour connaître l’ensemble des travaux éligibles au chèque énergie dont voici un aperçu :

  • Audit énergétique
  • Chaudière bois (bûches, granulés, plaquettes)
  • Poêle bois bûches/granulés
  • Foyer ou inserts à bois
  • Chauffage solaire
  • Chauffe-eau solaire
  • Ventilation double flux
  • Borne de recharge véhicule électrique
  • Chaudière gaz à très haute performance (à condensation)
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Dépose de cuve à fioul
  • Isolation murs, toiture, parois vitrées, planchers, etc.

Comment utiliser votre chèque énergie ?

Si les travaux sont facturés avant la date de fin de validité inscrite sur votre chèque énergie, vous pouvez utiliser votre chèque énergie pour payer la facture.

Si vous souhaitez financer des travaux prévus après la date de fin de validité inscrite sur votre chèque énergie, alors il vous faudra échanger votre chèque énergie contre un nouveau chèque travaux de la même valeur, qui sera valable pendant 2 années supplémentaires, et utilisable uniquement pour payer des travaux d’économie d’énergie. 

Pour en savoir plus :