fbpx

L’écoconstruction

L’écoconstruction : un positionnement clair pour l’AlterBative

L’écoconstruction naît de La nécessité de repenser la logique constructive dominante des dernières décennies et d’améliorer l’impact environnemental de nos constructions. Bien que les enjeux liés à l’écoconstruction aient désormais assez bien pénétré la conscience collective du grand public, un long chemin reste à parcourir pour réellement traduire ces ambitions en actes concrets sur notre bâti et sur les chantiers de construction/rénovation. Il existe des raisons multiples à cela parmi lesquelles :

  • le prisme répandu et réducteur qui consiste à limiter l’évaluation de la qualité environnementale d’un bâtiment à sa simple performance énergétique, variable potentiellement ‘trompe-l’œil’ qui oriente souvent les choix constructifs vers des solutions uniquement matérielles et industrielles. Une rénovation trop peu étudier tue le gisement d’économie d’énergie.
  • le manque courant de cohérence, de communication et de coopération entre les différents intervenants d’une construction. Cet aspect classique et répandue dans la vie d’un chantier rend difficile la mise en place d’une coordination globale sur les questions environnementales (matériaux, déchets, etc.).
  • le nombre relativement limité de professionnels proposant une offre crédible et cohérente en la matière.

Dans ce contexte particulier, l’AlterBative affirme son intention claire d’œuvrer au service d’une construction durable et respectueuse de tous. Ce que nous appelons, l’écoconstruction.

L’écoconstruction : remettre l’environnement et l’humain au cœur de la réflexion sur l’habitat.

Il n’existe pas aujourd’hui de définition rigide pour ce qui relève de l’écoconstruction. Il s’agit davantage d’une intention générale de remettre l’environnement et l’humain au cœur de la réflexion sur l’habitat.
Écoconstruire, c’est donc pour nous, membres de l’AlterBative, le fait de placer les considérations environnementales parmi les critères prioritaires de décisions à chaque étape de la construction : conception, choix des ressources, produits et matériaux, techniques constructives, réduction et gestion des émissions et des déchets, santé des travailleurs, confort et santé des occupants, approvisionnement en énergie, performance énergétique, etc.

Construire durablement, c’est également pour nous, au-delà du technique, le fait de recentrer notre activité professionnelle d’artisans du bâtiment dans une relation commerciale saine, locale et durable de valorisation de notre travail et de nos savoirs-faire. C’est essayer de se soustraire au « business du négoce » et de privilégier des fournisseurs coopératifs, locaux, et/ou porteurs de sens.

Enfin, il s’agit de partager ensemble un outil de travail garant de notre qualité de vie professionnelle, vecteur de protection et de bien-être social, et générateur d’un sentiment d’appartenance collective.

L’écoconstruction c’est vouloir le bien de tous pour le bien de soi.