À compter du 1er mars 2021, Coopérer pour Entreprendre, la coopérative de l’entrepreneuriat collectif, lancera ECHO, une enquête pour comprendre les conditions de travail des indépendant·es qui fréquentent les tiers-lieux français.

Type d’activités, protection sociale, place du collectif dans leur quotidien de travail… L’enquête entend pallier le manque d’informations sur la façon dont les indépendant·es travaillent au quotidien.

À qui s’adresse ECHO ?

ECHO souhaite donner la parole aux indépendant·es. Vous êtes freelance, auto-entrepreneur·e, artisan·e, artiste, entrepreneur·e-salarié·e dans une CAE, vous cumulez plusieurs activités, vous êtes intermittent·e ? ECHO s’adresse à vous.

Espaces de coworking, ateliers partagés, fablabs, social places, makerspaces, mais également friches culturelles, lieux intermédiaires, tiers-lieux municipaux… L’enquête s’adresse aux usagers de tous types de Tiers-lieux et d’espaces de travail partagés propices à la coopération entre différents acteurs.

Si l’enquête s’adresse aux indépendants, aux tiers-lieux et à leurs partenaires, elle concerne également les CAE qui accompagnent des entrepreneur·es salarié·es.

Comment participer ? Quelles suites ?

Active du 1er mars au 30 avril 2021, l’enquête fera l’objet d’une restitution en juillet. Par ailleurs, des ateliers d’approfondissement seront réalisés en région jusqu’à la fin 2021. 

À travers cette démarche, l’enquête ECHO entend mettre à disposition un outil de dialogue dans les territoires entre les indépendant·es, les tiers-lieux, les CAE et les collectivités autour des questions qu’elle aborde : situation de travail des indépendant·es, place du collectif, activités professionnelles.

Mesurer l’impact social

Dix-sept réseaux professionnels de tiers-lieux, d’acteurs et de lieux culturels, de l’entrepreneuriat, des collectivités sont engagées autour de l’enquête, depuis la conception du questionnaire jusqu’à sa diffusion.

Le cabinet Eexiste, qui accompagne les organisations désireuses de créer de la valeur ajoutée sociale sur leur territoire et souhaitant prendre du recul par rapport à leur impact, accompagne cette enquête.

L’AlterBative qui est signataire de la charte Coopérer Pour Entreprendre, se fera le relais de l’enquête auprès de ses entrepreneur·es. Certains d’entre eux.elles travaillent de manière régulière ou occasionnelle dans des Tiers-Lieux installés sur notre territoire.