La vie de l’AlterBative est rythmée d’une grande variété de projets et de chantiers. En ce moment, il en est un qui nous tient particulièrement à cœur. À Latillé (86), sept de nos entrepreneurs travaillent ensemble à la transformation d’une grange en salle de spectacle. Du projet à la livraison, on vous raconte.

Un lieu de rencontre

Lorsqu’ils découvrent une grange sur le lieu dit La Borne aux Moines à Latillé, Faustine et Damien Mignot-Roda sont séduit par le charme du bâti ancien et entrevoient le calme propice à la création. Fondateurs de la compagnie de spectacle vivant Confiture Mitaine, ils décident d’y installer leur propre salle de répétitions et de spectacles.

Le lieu en cours de rénovation s’appellera L’Autre Côté du Miroir et prévoit de réunir sourds et entendants. Il accueillera des spectacles bilingues français/langues des signes, des résidences d’artistes, des conférences, des soirées ludiques et des expositions.

“Nous rêvons aujourd’hui de voir se mélanger dans ce futur lieu les deux cultures qui fondent notre propre foyer et sont l’essence même de notre compagnie” expliquent Faustine et Damien.

Un projet engagé pour son territoire, dans le respect de son environnement

Au-delà du choix de faire exister un lieu culturel en milieu rural et de la volonté de participer au dynamisme et à l’attractivité de Latillé, Faustine et Damien mettent un point d’orgue à respecter les caractéristiques environnementales de leur projet. Le terrain en zone naturelle, la limite de surface extensible, le respect du voisinage, les objectifs d’accessibilité sont autant d’éléments qui guident leur démarche.

Ainsi, les travaux sont engagés auprès de professionnels soucieux de l’environnement et à l’écoute de leurs contraintes. En respect des normes qu’impose le PLU, le projet a été confié à une architecte certifiée, Eline Bordier (Anémokori, à Béruges). Vincent Robert de l’APMAC (Saintes) est venu sur place pour évaluer les possibilités scéno-techniques et orienter les 2 porteurs de projet sur les différentes aides financières. De leurs côtés, la SARL Alléaume-Terrassement et Assainissement (Latillé) en partenariat avec IsEauEnergie (Benassay) et le bureau d’études Aquatiris superviseront l’installation d’un système d’épuration par les plantes. Enfin, notre coopérative d’éco-constructeurs gèrera toute la conception et la mise en œuvre des travaux de bâtiment.

Transformer une grange en une salle de spectacle

Le chantier auquel les artisans de l’AlterBative s’emploieront pendant les mois à venir consiste donc à transformer une grange en une salle de spectacle. Il s’agit d’une rénovation complète qui englobe une modification de la charpente, la mise aux normes électriques, l’éclairage, la création du sol et l’installation du système de chauffage.

Pour nos artisans, le chantier présente des particularités liées au fait qu’il s’agisse de la création d’un établissement recevant du public (ERP de catégorie 5 qui pourra recevoir jusqu’à 49 personnes). Le projet est donc soumis à des obligations de sécurité et de lutte contre les incendies qui s’imposent au moment de la rénovation et au cours de l’exploitation.

Mais la singularité du projet repose surtout sur l’accueil d’un public de sourds et malentendants. Avec l’objectif de renforcer l’expérience scénique, les porteurs de projets ont sensibilisé nos artisans à leurs besoins : “le projet prévoit une transmission du son par les bruits solidiens et les vibrations (notamment les basses). Il fallait donc favoriser les matériaux vivants et “résonnants” comme le bois. À terme, il y aura probablement des gradins dont les dossiers et assises seront en bois pour contribuer à cette transmission” explique Guillaume Penin de Boiseum.

Une coopération entre entrepreneurs de l’AlterBative

“Faire appel à l’AlterBative nous permet de gagner du temps et de simplifier la coordination des interventions des différentes compétences” explique Faustine Mignot-Roda. Cette diversité des besoins va permettre à nos artisans d’exprimer toute la force de la coopération et de valoriser la spécificité d’une entreprise collective comme la nôtre.

L’atelier boiseum sera en charge de la charpente, de l’isolation et des sols, Patrimoine Innovation réalisera les enduits des murs intérieurs à la chaux, tandis que Prise en main interviendra sur l’installation électrique en conformité avec l’exigence des salles de spectacle et Le Tuyau Vert sur le chauffage et la plomberie. 

“Suite à plusieurs rendez-vous avec les clients et entre artisans nous nous sommes mis d’accord sur les différentes tâches à réaliser ainsi que sur une feuille de route pour un bon déroulement des travaux et pour respecter nos délais” explique Vincent Brémond de Patrimoine Innovation.

Le chantier qui a débuté mi-mars devrait prendre fin en juillet pour une inauguration de la salle de spectacle prévue en septembre. Un calendrier serré, mais une équipe motivée à l’idée de participer à ce projet qui s’inscrit pleinement dans les valeurs de notre coopérative.